Réseaux - Souffrance et travail & psychotraumatologie / 06-12-83-19-94 / Mendez Jean-Louis

Aller au contenu
Le réseau SPS s'adresse aux soignants en particulier, et plus largement au personnel hospitalier - elle passe via une plateforme téléphonique "proconsulte" basée à Rennes. elle forganise régulièrement des campagnes d'information au sein des organismes hospitaliers. Elle a été fondée statutairement en 2015 par deux médecins confrontés aux suicides au sein de leur service et de la directrice commerciale d'un grand groupe pharmaceutique. L'association est financée par l'Agence Régionale de Santé et par des dons.
Le réseau Souffrance et travail a été constitué par Marie Pezé, pour faire suite à sa constataion d'une nécessité d'établir un réseau de professionnels spécialisés en psychopatologie du travail (par ailleurs ayant tous suivi une formation d'un an, complétant leur connaisance d'un domaine voisin). Il est attaché à l'association DCTH (Diffusion des Connaissances sur le Travail Humain) créé en 2011. Ses membres sont des chercheurs et des praticiens qui interrogent l'organisation du travail et ses évolutions. Elle est financé par des fonds propres (générés par les cotisations de ses membres, des praticiens ayant une consultation, des formations en inter ou intra-entreprise et de donnations).
Fondée en 2018, l'association souhaite apporter une aide aux fonctionnaires de police : elle propose une prise en charge des consultations sans limitation de durée. Son financement est essentiellement constitué de dons. L'accès à une consultation se fait via un numéro vert réservée aux aux forces de l'ordre. Son action est soutenue par 9 députés et un protocole de travail a été signé avec le DG de la police nationale, représentant le ministère de l'intérieur.
06-23-13-05-33 ou 06*65*07*20*12
 
Le réseau Apesa s'adresse aux entrepreneurs - originairement créé en 2013 pour prévenir le suicide d'entrepreneurs en situation faillitaire, depuis 2021, Il s'adresse également (et de manière temporaire - depuis la Covid) aux étudiants.
Son origine vient de la rencontre, lors d'un colloque dédié aux problématiaues suicidaires, entre un psychologue spécilisé dans ces problématiques et le gréffié du tribunal de commerce de Charente Maritime, confronté aux suicides de plusieurs entrepreneurs. Le dispositif s'est alors étendu petit à petit à l'ensemble des départements. Les consultations sont financées par chaque tribunal de commerce et par des dons. Les entrepreneurs sont "approchés" via des "sentinelles" bénévoles, répertoriées qui font relais vers une plateforme téléphonique basée à Besançon.
  • Destiné aux soignants - médecins, IDE, AS.../ En partenaria avec l'ass. SPS  n° vert SPS (0805 23 23 36) prise en charge de 32€ par séances
  • Destiné aux forces de l'ordre/ En partenaria avec l'association ASSOPOL (0623130533 et 0665072012) prise en charge de 55€ par séance
  • Destiné aux entrepreneurs/ En partenaria avec l'association APESA n° vert APESA (0805 65 50 50) prise en charge de 50€00 par séance
* Pour les consultations bénéficiant d'une prise en charge (APESA, ASSOPOL, MSA, SPS....) un complément éventuel correspondant à la différence entre le remboursement des consultations et les honoraires sera demandé.
correspondance : Jean-Louis MENDEZ
10 Rue Notre-Dame 77000 MELUN
Retourner au contenu